Les premiers 18 mois du projet « Création d'espaces extérieurs pour soutenir le développement optimal des bébés et des trotteurs dans les services de garde éducatifs ».

Les premiers 18 mois du projet « Création d'espaces extérieurs pour soutenir le développement optimal des bébés et des trotteurs dans les services de garde éducatifs ».

Merci à Sylvie Melsbach, responsable du soutien au partenariat et aux aires de jeu au Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie, pour ce texte.

Le projet « Poupons et trottineurs ouverts vers le monde extérieur: Création d’espaces extérieurs pour soutenir le développement optimal des bébés et des trottineurs dans les services de garde éducatifs » part de la prémisse que chaque enfant doit disposer d’espace et de liberté pour grandir. L’idée première est d’offrir aux poupons et aux trottineurs, regroupés au sein d’une communauté d’enfants, l’occasion de passer le plus de temps possible à l’extérieur pendant la journée, non seulement pour explorer le monde extérieur, mais aussi pour dormir à l’extérieur, jouer à l’extérieur et vivre à l’extérieur.

Pendant la première année, nous avons tout mis en place afin que les sites Jouer pour grandir de nos trois espaces du projet pilote puissent être planifiés et organisés en parallèle. Le rêve de voir les enfants découvrir en liberté, vivre leur curiosité sur le monde et de voir leur soif d’apprendre deviendra réalité, et ce, grâce aux éducateurs, aux architectes et architectes paysagistes, aux fabricants et aux entrepreneurs, qui ont su combiner leurs savoir-faire pour créer un tout, un milieu de vie favorable au développement optimal des enfants.

Nous n’en sommes plus à l’étape du rêve, nous sommes sur le point de réaliser cette collaboration qui nous mènera à la conception d’espaces adaptés aux besoins des tout-petits en matière de soins et de jeu et à la création de nouveau matériel disponible dans ces espaces de jeu à l’extérieur, pour donner la chance aux enfants d'être actifs et impliqués à tous moments de la vie.

Période de soins

L’intégration d’éléments de l’approche de Pikler aux routines lorsque vient le temps de changer et de nourrir les enfants permet d’enrichir la relation éducateur-enfant et de favoriser l’apprentissage et le développement chez les jeunes enfants. Même à l’extérieur, le temps consacré au changement de couche peut être une expérience chaleureuse qui envoie un message puissant favorisant le développement du sentiment de confiance en soi chez l’enfant.

Période de jeu

On prévoit que dès les premiers jours de l'été, certains éléments peuvent commencer à être incorporés dans au moins deux espaces verts qui incitent les enfants à jouer, avec des outils qui favorisent le développement de leurs habiletés motrices et qui encouragent l’activité individuelle, l'activité physique et la diversification des activités.

Le matériel choisi par les équipes éducatives, après une série d’ateliers portant sur les options possibles, sera installé en fonction du niveau de développement des enfants afin d’enrichir l’espace de jeu, et plus particulièrement, de faire appel à l’activité motrice des enfants qui rampent ou marchent à quatre pattes.

Bientôt, nous pourrons commencer la conception de cet espace extérieur pour que les nourrissons et les tout-petits soient bien et heureux et que les éducateurs aient tout ce dont ils ont besoin pour les accompagner sans les ralentir ou les freiner dans leur désir de jouer.


Pour plus d’information sur ce projet, veuillez contactez : Sylvie Melsbach, Responsable du soutien au partenariat et aux aires de jeu - sylviemelsbach@rcpem.com

Ce projet a été financé par la Fondation Lawson, dans le cadre de la phase 2 de sa stratégie sur le jeu extérieur.